Association de Défense de l'Environnement des Vitrollais

Association de Défense de l'Environnement des Vitrollais

Les enjeux du projet LIDL (synthèse réalisée par le CIQ de la Ferme de Croze)

1. Dossier LIDL

Construction appartement :

- La parcelle a une surface totale de 20.000m2.

 

- Bâtiments. Ils sont situés sur l’actuel emplacement du magasin et son parking. Ils ont 3 étages. L’accès se fait par deux portails donnant sur Marcel Pagnol.

 

La résidence est fermée. La densité  des constructions est particulièrement forte et explique qu’il y a seulement 25% d’espace vert dont l’entretien est à la charge de la résidence.

 

- Trois types de logement sont présents sur ce projet, 48 logements très sociaux (classés PLAI), 150 demi sociaux (classés PLI), 66 en accession à la propriété.

 

Les logements très sociaux sont au bord de l’avenue Jean Monnet, les logements en accession à la propriété sont au fond avec une entrée spécifique.

 

- Bailleur : Les logements à la location sont vendus au bailleur social SNI (Société Nationale Immobilière) qui appartient à la Caisse des Dépôts et Consignations.

 

- Stationnement : Les parkings sont majoritairement souterrains, avec quelques places en surface pour les invités. Il y a une place pour 40 m2 de surface de plancher, sauf pour les logements très sociaux qui ont seulement une place quel que soit le type de logement.

 

- Echéances : Permis de construire du magasin : Il sera délivré dans un à deux mois. Permis de construire des logements : Pas de date connue (vers fin 2016). La construction ne pourra pas démarrer tant que le magasin est dans ses murs actuels.

 

- Perte de recettes fiscales pour la commune : Le bailleur est exonéré de taxe foncière sur les propriétés bâtis pendant 20 ans et les logements très sociaux ne paient pas de taxe d’habitation. Le maire n’a pas répondu à la question sur le montant de la perte fiscale pour les comptes municipaux !

 

Construction magasin :

Le nouveau LIDL sera construit sur l’emplacement de l’ancienne station de service.

Accès au magasin : Les véhicules n’accèderont plus par le rond-point, il y aura simplement un tourne à gauche.

Du fait de la circulation importante sur l’avenue Jean Monnet, on peut craindre des accidents et des bouchons aux heures de pointe.

 

2- Autres constructions :

L’ensemble du secteur est identifié en renouvellement urbain, tous les locaux professionnels du secteur sont donc appelés à disparaitre à moyen et long terme.

 

- Nombre de logements connus.

Aujourd’hui : 280 sur la zone foncière LIDL + 98 en cours de construction sur l’avenue Jean Monnet + 98 en accession à la propriété au bord de l’avenue Marcel Pagnol (terrain de la famille Gusai actuellement occupé par la station de lavage des services techniques, promoteur « Les nouveaux Constructeurs »). Soit un total connu à ce jour de 456 logements supplémentaires.

 

- Nombre de logements supplémentaires dans le futur : Vu la surface de la zone foncière Messerdache et son classement en zone UC du PLU, il faut attendre 300 logements sur cet emplacement. Auquel il faut ajouter au minimum une centaine de logements, en prenant en compte la zone disponible derrière Renault et face au Bar du Prince (ex Patine antiquaire).

Soit un total final proche de 900 logements.

 

Définitions et obligations:

Les PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration) réservés aux personnes en situation de grande précarité.

Les PLUS (Prêt Locatif à Usage Social) correspondent aux HLM traditionnelles.

Les PLS (Prêt Locatif Social) attribués aux familles dont les revenus sont trop élevés pour pouvoir accéder aux locations HLM ordinaires, mais trop bas pour pouvoir se loger dans le secteur privé.

Les PLI (Prêt Locatif intermédiaire) bénéficie de la réduction de TVA à 10% et de l’exonération de taxe foncière et n’est pas comptabilisé au titre de l’article 55 la loi SRU. Le PLI a été modifié par ordonnance le 20 février 2014.

Les communes doivent atteindre un seuil de 25% de logements sociaux en 2025 (Vitrolles est déjà à 33% à titre de comparaison les Pennes Mirabeau sont à 6,25%).

 

Position du CIQ de la Ferme de Croze

 

Le CIQ n’est pas hostile à une urbanisation raisonnable du secteur avec des constructions de qualité à taille humaine.

Force est de constater, que ce projet ne s’inscrit, ni dans ce cadre, ni d’ailleurs dans celui du PADD, élaboré et présenté à la population par la municipalité.

 

Le PADD fait le constat que Vitrolles a déjà 33% de logement sociaux, a la population qui a les plus faibles revenus de l’agglomération, a des problèmes sociaux qui nuisent à l’image de la ville.

Il préconise :

- De favoriser le petit collectif. En lieu et place, on a un grand ensemble avec une forte concentration de logements !

 

- De développer l’offre locative libre et l’accession à la propriété. En lieu et place, on a plus de 200 appartements à la location, tous avec des loyers encadrés dont 48 de très sociaux !

 



05/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres