Association de Défense de l'Environnement des Vitrollais

Association de Défense de l'Environnement des Vitrollais

Rencontre entre des élus et le collectif anti-linky (29 mars 2018)

Le 29 mars, à notre demande, nous avons été reçus en mairie par les élus qui suivent le dossier des compteurs "communicants" (Linky et autres).

 

Etaient présents pour la municipalité : Jean Pierre Michel, Michel Renaudin et Eric Sirben.

Représentaient le Collectif anti-Linky Vitrolles : Sophie Gautier, Guy Santamaria, Gérard Zemour, Marius Vignola, Philippe Bizouard et Philippe Gardiol.

 

Nous avons exprimé les priorités suivantes :

1. Communication. Nous avons demandé aux élus d'utiliser les moyens de communication municipaux (site de la Ville, journal municipal et Lettre du Maire) afin d'informer les habitants des questions, risques et dangers liés à l'installation de ces compteurs.

De notre côté, nous nous sommes engagés à rédiger et distribuer un tract sur les mêmes sujets.

Nous avons également proposé qu'une lettre expliquant notre démarche soit envoyée à toutes les associations Vitrollaises afin de leur proposer de rejoindre le Collectif et/ou d'organiser, pour leurs adhérents, des réunions d'information que nous pourrions animer.

 

2. Actions.

a) Habitants. Nous avons demandé que la municipalité fasse un inventaire des salles disponibles dans les différents quartiers de la commune afin que puissent être organisées des réunions publiques d'information que nous animerions conjointement, élus/Collectif. Rapidement, des informations seront données aux habitants, via les réseaux sociaux et blogs de nos associations et le site de la commune, pour expliquer les démarches à faire pour refuser l'installation de ces compteurs. Une lettre type sera publiée très prochainement.

 

b) Elus locaux. Nous avons proposé aux élus Vitrollais qu'ils contactent leurs collègues du département, par exemple via l'Association des Maires, afin de les sensibiliser sur la question et, surtout, d'unir leurs forces pour accompagner plus efficacement les démarches des habitants.

D'autre part, il semble que quelques compteurs ont déjà été installés sur la commune, il nous paraît indispensable que le Maire recontre très rapidement les responsables d'Enedis pour leur expliquer son opposition exprimée dans la délibération votée mardi dernier.

 

c) Elus nationaux. Il est évident que seule une disposition législative sous la forme, par exemple, d'un amendement à la loi actuelle, permettra des avancées significatives. Nous avons donc pris contact avec le député de notre circonscription, M. Eric Diard, afin de le rencontrer pour connaître sa position et lui proposer de relayer à l'Assemblée Nationale, notre opposition. Là encore, un rassemblement des parlementaires opposés à l'installation de ces compteurs, au-delà des étiquettes politiques, serait un signe très fort adressé à la population.

 

Pour finir, et toujours avec le souci de rassembler les énergies afin d'être plus efficaces, nous allons organiser à Vitrolles une rencontre de tous les Collectifs anti-Linky des Bouches du

Rhône.

 

Pour le Collectif anti-Linky de Vitrolles   Philippe Gardiol



02/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres