Association de Défense de l'Environnement des Vitrollais

Association de Défense de l'Environnement des Vitrollais

Réunion publique sur les compteurs "communicants" Linky et cie

Vendredi 18 mai, à la salle du Roucas, s'est tenue une réunion, organisée conjointement par la Ville et le Collectif anti-Linky.

Environ 150 personnes étaient présentes, ce qui est peu pour une commune de 36.000 habitants. La date choisie par la mairie, vendredi soir veille de grand week-end, peut expliquer en partie cette participation relativement faible, mais, sans doute faut-il y voir aussi un déficit de communication.

 

En ouverture, l'annonce qu'...ENEDIS avait décliné l'invitation, a suscité une vive colère parmi le public. Nous avons eu droit à la place à une longue intervention de GrDF, chargé d'installer les compteurs gaz "gazpar" avec diaporama à l'appui.

Pour être franc, ces compteurs gaz communicants posent beaucoup moins de problèmes que LINKY, tant au niveau des ondes électro-magnétiques que de la collecte des données qui se résument en gros aux heures d'utilisation de la chaudière. Le véritable intérêt pour GrDF c'est de pouvoir supprimer le passage des agents pour relever les compteurs et donc, les emplois qui vont avec.

 

Le Maire de Vitrolles, M. Gachon, a exprimé la position de la Ville, une opposition que nous qualifierons de "raisonnable" reposant en grande partie sur une absence de réponses claires et précises sur les principaux problèmes posés par ces nouveaux compteurs. Reçus en mairie 2 jours avant, les représentants d'ENEDIS ont indiqué au Maire que la pose des compteurs Linky ne commencerait pas avant février 2019 et qu'aucun compteur ne serait posé de force. Ce report ne change rien sur le fond, quant au recours à la force, l'expérience vécue dans d'autres communes nous laisse un peu sceptiques.

 

Le Collectif a pu ensuite s'exprimer en posant les enjeux pour les consommateurs que nous sommes, s'appuyant notamment sur les remarques exprimées par la Cours des comptes que l'on peut synthétiser en 3 points : - Une communication défaillante à l'égard des usagers. - Un impact insuffisant en matière d'économie pour les particuliers. - Un coût global excessif. Les magistrats de la Cours des compte résumant le tout par cette formule : "C'est un dispositif coûteux pour le consommateur mais avantageux pour ENEDIS."

Nous avons également insisté sur les véritables objectifs de ce changement de compteur : la collecte des données personnelles des habitants, ces "big data" qualifiés d'or noir du XXIè siècle..

Le docteur Zemour a conclu cette intervention en rappelant les risques sanitaires occasionnés par la diffusion des ondes électro-magnétiques dans toute la maison à cause de la technologie utilisée pour Linky. Après une heure de questions réponses avec la salle, chaun aura bien compris l'inquiétude et souvent le rejet que suscite ce changement de compteur imposé.

 

Aux dernières nouvelles, ENEDIS a donné son accord pour participer à une nouvelle réunion publique à Vitrolles le .... 2 juillet ! On pourrait peut-être l'organiser aux Marettes... emmenez vos maillots de bain !



30/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres